Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Le Petit Duc, Opéra-comique en 3 actes de Charles Lecocq sur un livret d’Henri Meilhac et Ludovic Halévy 2017 à Dreux - Eure-et-loir / Foxoo
foxoo    twicards   guide_twitter   tendances   revue_de_presse   top_vidéos    rdv_médias
FranceEure-et-loir  Annoncez vos évènements 
Vos évènements relayés sur Twitter !  
Partagez  Facebook Google LinkedIn StumbleUpon StumbleUpon Email
Publié le 23/09/17 | Vues : 134


Le Petit Duc, Opéra-comique en 3 actes de Charles Lecocq sur un livret d’Henri Meilhac et Ludovic Halévy 2017 à Dreux / Eure-et-loir

Cet évènement est passé.  Ne manquez pas le prochain !
Foxoo vous informe dès l'annonce des prochains évènements sur le même thème ou se tenant au même endroit. Inscrivez-vous, c'est gratuit et révocable à tout moment.

> Inscrire une alerte

Evènement passé.

Le jeudi 09 février 2017 à Dreux.

Note dramaturgique : Une jeunesse jubilatoire.

Le petit Duc de Lecoq avant d’être une simple histoire d’amour est surtout le passage de l’enfance à l’âge adulte. C’est de cette transition dont il s’agit, traité avec humour et légèreté, les spectateurs assistent à l’arrivée tambours battants de deux jeunes êtres projetés dans un monde de raison et devant faire face rapidement à de grandes responsabilités.

Raoul et Blanche sont à peine âgés de 15 ans, sorte de Roméo et Juliette bouffe, ils se jettent a corps perdu dans l’âge adulte mais avec la maladresse de l’enfance.

Direction de jeu : l’ambiguïté des rapports amoureux.

L’univers du petit duc est de prime abord un monde binaire, les hommes et les femmes sont séparés, les jeunes filles sont au pensionnat pour recevoir une bonne éducation, les jeunes hommes partent à la guerre et obtiennent les responsabilités politiques.

Cependant cette conception duale du monde vole en éclats. Certes, en apparence ce clivage est respecté mais le livret donne plus à voir et à entendre car la puissance et l’ouverture du désir « adolescent » emporte tout sur son passage. Il y a de la gourmandise partout, le désir amoureux, la sexualité enivrante ponctuent sans cesse l’oeuvre et brisent un à un les codes et les réglementations de bonne conduite. Certes, les règles sont là et la bienséance également, mais c’est avec un plaisir non dissimulé que les hommes aiment les femmes et que les femmes aiment les hommes.

La question du genre et du glissement entre les sexes est également posée et c’est dans cette optique que la direction d’acteur prendra son chemin. C’est avec gourmandise, jubilation et fougue que les chanteurs s’empareront de cette oeuvre et briseront les règles et les clichés d’une société qui, en apparence, est bien ordonnée. La mise en scène cherchera également à appuyer ce glissement sur la question du genre, grâce au travestissement. en effet certaines femmes interpréteront des hommes et certains hommes interprèteront des femmes. Cet objet artistique n’est pas sans rappeler le digne héritage libertin de Marivaux et Beaumarchais.

Une esthétique de l’enfance

L’univers du petit duc est un univers d’enfance et de jeu.

Pour renforcer la naïveté de nos deux héros, nous souhaitons imaginer un espace ludique, sorte de jeu d’éveil pour jeune gens en devenir. Les spectateurs doivent également être dans cette position de l’adulte qui assistent aux premiers pas fragiles et émouvants de ces enfants vers le monde adulte.
Enregistrement : http://www.dreux.com/reservation-et-billetterie

Théâtre de Dreux

4 Place Mésirard 28100 Dreux
Débute à 20H30




Compléter / corriger
Poster vidéo / photo
Promotions